Projet de la pochette comestible “Dej’Dandy” exposé sur l’espace d’exposition “Danger de mordre”.

Marion Chatel-Chaix et Rachel Levesque ont proposé une version chic et humoristique du casse-croûte, en détournant les codes du dandy.

Inspiré des rouleaux de printemps avec un pliage étanche, l’encas prend la forme d’une pochette, et devient un accessoire de mode qui complète la silhouette. Tel une nouvelle distinction, le repas s’affiche dans la poche, comme un signe d’appartenance à des codes traditionnels. À la manière un textile, l’enveloppe est composée d’une feuille de riz aux motifs all-over, qui se décline sous différentes recettes.

Sirha (Lyon)
2015

La salade de riz

Plumetis de tomates rouges et jaunes, polka dots de riz, paillettes de thon, moucheté de maïs, têtes d’épingles d’olives noires.

Le boeuf-carotte

Semi de persil, pois de carottes, et semi de bœuf.

La blanquette de veau

Cercles d’oignons, motifs champignons et fleurs de persil et lanières de veau.

Cette enveloppe comestible et graphique qui fait office d’accessoire est garnie d’une portion de la recette cuisinée, adaptée à une température ambiante, et prête à être dégustée, tel un nouveau sandwich chic, aux goûts d’Antan.

VOUS AVEZ UN PROJET ?

Vous voulez que vos clients se souviennent de l’expérience qu’ils ont vécue dans votre établissement ?
Vous avez besoin d’une intervenante experte sur les problématiques food + design ?

Prenons contact !